Quand on parle de changer sa literie, on pense toujours à trouver un nouveau matelas ainsi qu’un sommier. Or, les coussins ont aussi leur importance et il est crucial de bien choisir son oreiller pour pouvoir mieux dormir. Face à un large choix d’oreillers, découvrez comment bien choisir votre coussin pour bénéficier d’un impact positif sur la qualité de votre sommeil.

Comment bien choisir son oreiller ?

Plusieurs critères entrent en compte pour le choix d’un bon oreiller qui doit être adapté à vos habitudes de sommeil ainsi qu’à votre morphologie. Par exemple, sachez que la position dans laquelle vous dormez influe directement sur le choix de la taille de votre coussin.

En effet, si vous dormez sur le ventre ou sur le côté, un oreiller rectangulaire vous conviendra bien. Cette position de sommeil nécessite également de choisir un oreiller gonflant, avec un garnissage épais.

Si vous avez l’habitude de dormir sur le dos, un oreiller carré sera plus adapté à votre position. Aussi, préférez un coussin plus plat, avec un garnissage moins dense.

Le garnissage de l’oreiller : Quelle matière choisir ?

La mousse à mémoire de forme

L’oreiller en mousse à mémoire de forme permet de réduire les douleurs cervicales. Ergonomique, la mousse à mémoire de forme s’adapte à toutes les positions, la tête s'enfonce doucement alors que le cou et les cervicales sont bien soutenus.

Les coussins à mémoire de forme vont réagir à la chaleur du corps et permettre de diminuer les points de pression. L’oreiller en mousse viscoélastique va donc prendre et mémoriser l’empreinte cervicale de chaque dormeur afin de garantir une position de sommeil optimale.

La technologie à mémoire de forme favorise particulièrement la décontraction des muscles du cou et des épaules, elle est donc parfaite pour les personnes qui souffrent de douleurs cervicales.

La laine

Cette fibre naturelle est très respirante et s'adapte à la température du dormeur, ce qui permet de réguler la transpiration.

Le synthétique

Le point fort des oreillers en synthétique est leur facilité d’entretien. Attention cependant à cette matière qui a tendance à faire transpirer.

La plume et le duvet

Si vous hésitez entre ces deux garnissages, sachez que le duvet est réputé de meilleure qualité car il ne contient pas de plumettes (partie centrale de la plume assez dure). Qu’il soit très souple ou plus ferme, la densité de l’oreiller en duvet dépend principalement de la provenance de l’oie ou du canard.

La durée de vie de l’oreiller

Côté literie, on conseille généralement de changer son matelas ainsi que son sommier tous les dix ans. Pour un oreiller, mieux vaut ne pas trop attendre et le renouveler tous les trois à cinq ans maximums.

En effet, un oreiller affaissé n’offrira plus le bon maintien à votre tête, ce qui peut causer des douleurs cervicales plus ou moins intenses.

Vous êtes désormais éclairé(e) sur l’importance du choix d’un bon oreiller pour améliorer votre sommeil, réduire vos maux de dos (lien article) et faire de beaux rêves !

AUTRES ARTICLES QUI PEUVENT VOUS PLAIRE :

:: La mémoire de forme revient en force
:: Faire du sport pour mieux dormir
:: Comment soulager la douleur de mal de dos ?